Eau superficielle

Les eaux superficielles qualifient toutes les eaux naturellement ouvertes sur l’atmosphère, y compris les fleuves, les rivières, les lacs, les réservoirs, les ruisseaux, les lacs de barrage, les mers, les estuaires, etc. Le terme s’applique également aux sources, aux puits et autres collecteurs d’eau qui subissent directement l’influence des eaux superficielles.